fbpx

Le blog

Le blog, c'est le carnet de bord du bohème. Vous y trouverez ses actualités et quelques exemples de réalisation.
Retrouvez-le également sur votre réseau social préféré.

Jamais j'aurais pensé devenir photographe vidéaste de mariage

Vous vous rappelez à l’école quand votre maîtresse vous a demandé ce que vous voudrez faire plus tard comme métier quand vous serez grand ? Moi, perso ce dont je suis sûr c’est que jamais je ne lui ai répondu que je voudrais devenir photographe de mariage.

Je me rappelle de cette question comme si c’était hier, de souvenir quand j’était petit je rêvais de devenir footballeur professionnel. Sérieusement j’étais un mordu de football. Je passais mes récréations à jouer au football avec les copains et dès qu’on rentrait à la maison mon frère et moi, une fois le goûter englouti dans l’estomac on partait dans le jardin se faire des parties de ballon jusqu’à être épuisés. Puis le temps que ma mère prépare le dîner et que mon père rentre du travail, on transformait nos peluches en ballon de foot et le couloir devenait un mini terrain de foot.

Je passais des heures à « gratter » des textes en faisant des rimes dans ma chambre tout en écoutant des instrumentales de rap français ou américain

Alors on est loin du cliché de ce genre de réponse « je pratique la photo depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé faire çà etc… ». Mon rêve de devenir footballeur professionnel s’est arrêté à partir du moment où je n’ai pas été pris au sport étude football de Mérignac où il y avait quasiment tous les meilleurs joueurs des Girondins de Bordeaux. Après ces fameuses années en tant que jeune footballeur, le rap était une autre passion qui me prenait énormément de temps. Je passais des heures à « gratter » des textes en faisant des rimes dans ma chambre tout en écoutant des instrumentales de rap français ou américain. Avec mon meilleur ami et mon frère, décidément il revient souvent celui-là, nous avons monté un groupe de rap se nommant « 2 THINK ». C’était la belle époque, on a eu la chance de faire quelques scènes et des premières parties de rappeur connu. Dans nos têtes, on voulait vivre du RAP, faire des albums et des scènes dans toute la France. Je vous jure devenir rappeur ce n’est pas si facile que çà encore plus quand on vient de la province et qu’on ne vient pas du quartier. Heureusement qu’Orelsan a percé.

Bref, la vie d’Artiste, je pense que j’ai çà dans le sang. Vivre de sa passion quand on a 20 ans et qu’on quitte le foyer familial est devenu utopique alors je devais prouver à mes parents que j’étais enfin un Homme et qu’il fallait par la force des choses mettre de côté mon rêve pour m’assumer financièrement en trouvant un « vrai » travail !!! Après plusieurs petits jobs et une saison en tant que vendeur dans le sud de la France, la vente et la mode m’a beaucoup plu alors j’ai décidé de travailler dans des boutiques de prêt à porter jusqu’à quitter mon job à 25 ans pour lancer ma première société en vendant du streetwear en ligne. C’était en 2007, deux ans après je décide de m’installer au coeur de la fabrication mondiale du prêt à porter, c’est à dire dans le sud de la Chine à Guangzhou. Une expérience incroyable, je gère une société installée à Hong Kong et je prends avec moi un appareil photo pour immortaliser ce pays pendant mes jours de repos.

Je deviens plus mature, la trentaine arrive et surtout je vais devenir papa pour la première fois.

C’est là que commence mon goût pour la photographie sans que je le sache. j’alimente de nouvelles photos régulièrement sur un blog dont je me rappelle plus le nom. De retour en France un an après pour des raisons personnelles, mon ancien magasin me reprend pour me former en tant que responsable adjoint. Je deviens plus mature, la trentaine arrive et surtout je vais devenir papa pour la première fois. Ma fille va bientôt naître et il faut absolument que je m’achète un nouvel appareil photo car l’ancien je l’ai revendu et ma caméra je l’ai perdu au mariage de mon frère celui avec qui je rappais. Décidément il y a des signes qui ne trompent pas. Mon petit frère, le dernier de la famille pratiquant la photographie de paysage a investi dans un appareil photo Réflex et il est très satisfait de son joujou. Un ami dans la musique ayant tourné un clip vidéo me suggère d’acheter aussi un Réflex car c’est le top en photo et on a des vidéos comme un rendu cinématographique. Alors pour l’arrivée de ma fille je vais sortir le budget et je vais écouter leurs bons conseils, j’investis dans un appareil réflex Nikon D3200. Aujourd’hui j’en rigole car 500€ pour un appareil photo c’est énorme comme budget quand on est photographe amateur mais quand on est photographe professionnel c’est le prix d’un objectif à focale fixe, je vous parle même pas des gros ZOOM ZOOM.

Voilà comment a commencé l’aventure et ma nouvelle passion pour la photographie. Je passais des heures à regarder des tutoriels sur internet et lire des magazines comme Réponse photo où on apprend les bases de la photographie. Pendant mon jour de repos et les week-ends, je prenais ma fille en photo et tout ce que je pouvais prendre en photos (objets, fleurs, paysages, gens, portrait d’amis etc…)

Ma fille grandit, j’évolue professionnellement et j’obtiens un poste de Directeur de Magasin à Reims, on quitte Montpellier après trois belles années. Artistiquement, j’évolue et je progresse, j’arrive de mieux en mieux à maîtriser le logiciel de retouche photos Lightroom. La passion pour la photographie est toujours présente, j’adore tester de nouvelles choses, je m’offre un Nikon D610, enfin un appareil photo professionnel avec un capteur plein format et je vois déjà la différence de qualité et de confort, c’est impressionnant, même la qualité vidéo. Lors d’un mariage photo pour un ami, un copain à lui a besoin de moi pour réaliser une pub de parfum pour un examen qu’il doit faire pour son école de commerce. Sa directrice voit la vidéo et me contacte pour réaliser une vidéo de leur école qui passera pendant la mi-temps sur les écrans géants du Stade de football de Reims qui étaient en ligue 1. Ce jour-là tout a changé. La passion avait trop pris le dessus et il était temps pour moi de réaliser mon rêve, celui de devenir Artiste en tant que photographe indépendant.

Grâce à eux j’ai pu prendre du recul et je me suis dit que j’avais sûrement un talent à exploiter dans la photographie de mariage

2016, on se rapproche de la famille en Dordogne, je décide me lancer en tant que photographe vidéaste en Dordogne et je propose un peu tous mes services; mariages, clips vidéos, grossesses, naissances, entreprises. Je commence à me mettre à fond pour me faire un nom. Je consacrais trop de temps à la réalisation de clips vidéos et sans faire de pub je réalisais quelques mariages en été. Les mariés étaient à chaque fois ravis de mon travail, je recevais beaucoup d’éloge de leur part. Grâce à eux j’ai pu prendre du recul et je me suis dit que j’avais sûrement un talent à exploiter dans la photographie de mariage. Tous les ans j’avais de plus en plus de mariages sur mon calendrier, et j’ai compris pourquoi. Tout simplement parce que j’aime l’Humain, j’aime ces moments de bonheur, j’aime capturer tous ces instants magiques de cette journée. Stress, larmes de joie, folie, discours touchants, regards intenses, des domaines et des décorations magnifiques bref, la Dordogne est remplie de lieux resplendissants sans oublier notre gastronomie concoctée avec grâce par nos traiteurs. Je comprends pourquoi nous avons beaucoup de Parisiens et d’étrangers qui viennent se marier dans cette magnifique région.

Me voici fier aujourd'hui d'avoir pu réaliser mon rêve, être un Artiste indépendant et épanoui, tout celà je vous le dois. J'essaie chaque jour de progresser dans mon travail, d'innover, créer, me perfectionner et surtout d'être tout simplement moi. Le premier pas est toujours le plus difficile à faire, mais une fois qu'on se lance on ne marche plus mais on court, libre et heureux où l'on ne compte pas les heures de travail. Je répète souvent cette phrase à mes filles :" Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour dans ta vie".

Zoom sur les articles en vedette

le bohème obtient un Wedding Awards, le prix le plus prestigieux du secteur nuptial

le bohème obtient un Wedding Awards, le prix le plus prestigieux du secteur nuptial

Mariages.net célèbre la 6e édition des prestigieux Wedding Awards, auxquels participent plus de 42 000 entreprises inscrites sur le portail. Cette édition revêt une importance particulière car elle représente un grand soutien pour les professionnels du secteur qui doivent faire face à la plus difficile saison des mariages que nous ayons connue jusqu’à présent en raison du Covid-19. Les Wedding Awards sont d’une grande valeur car il s’agit des seuls prix de l'industrie basés sur les milliers d'opinions de couples mariés. Ce prix reconnaît "le bohème", dans la catégorie Photo, comme l'un des professionnels les plus recommandés par les couples qui se sont mariés en 2019.

Lire la suite

LABEL OR remis par Mariages.net, merci à vous les mariés !

LABEL OR remis par Mariages.net, merci à vous les mariés !

Des rires, des sourires, des larmes de joie, du stress, un melting pot d'émotions que je prends plaisir à capturer sous un regard artistique afin de vous remettre mes clichés, le plus souvent pris sur le vif qui en font des images vivantes et émouvantes.

Lire la suite

Avoir le feeling avec son photographe de mariage !

Avoir le feeling avec son photographe de mariage !

C'est la base ! Il va passer toute une journée avec vous, des moments intimes lors des préparatifs avec la Mariée et sa famille puis ensuite avec le Marié, en conséquence il est préférable d'être à l'aise devant l'objectif. Vous lui donnez votre confiance absolue car vous l'autorisez à rentrer dans votre cercle familial et amical. Mais lors de votre premier rendez-vous avec celui-ci, les choses ne se sont pas passées comme prévu !

Lire la suite